Marathon du Mont-Blanc

Marathon du Mont-Blanc. L’Âme des montagnes.

Texte : Arête du Diable.

P  

 

eu de gens le savent mais nous, les montagnes, nous pouvons envoyer nos âmes vers d’autres destinations, du moment où celles-ci soient pures et qu’elles n’aient pas été corrompues par l’être humain.

Depuis mes 4810 mètres d’altitude, j’observe une grande foule qui attend son arrivée avec impatience. Un malheureux coup du sort lui arracha le sourire il y a quelques mois à Arêches-Beaufort, mais il ne lui reste plus que quelques minutes pour que son sourire brille à nouveau de mille feux. Ceci ne pouvait pas se produire ailleurs que dans mon royaume.

Ce triste 17 mars 2018, mon esprit voyagea pour voir mon fils préféré remporter une nouvelle victoire, cette fois sur ses skis. Mon cœur se brisa en mille morceaux quelques secondes avant que son geste n’indique que quelque chose de grave lui était survenue. Je me suis senti coupable. Je n’eus pas le temps de réagir. Il aurait suffi d’allonger mon bras et de le soulever quelques mètres sur la neige. J’aurai enfreint les normes de la nature, mes propres normes, et serait peut-être condamnée à perdre la capacité de déplacer mon âme vers d’autres montagnes de la planète pour contempler leur beauté, mais j’aurais bien payé ce prix pour ne pas lire dans ses yeux une tristesse qui gela mon cœur.

Avec le temps, tant les montagnes que l’être humain parviennent à oublier les événements qui nous ont fait mal. Ce processus a commencé aujourd’hui. Lui, il vient de traverser la ligne d’arrivée. Même si ce n’est pas le plus important, il a été le premier à le faire.

Marathon du Mont-Blanc

 

RUTH CROFT | 1ère POSITION | 04:37:30

Dans ses yeux nous pouvons lire la satisfaction d’une victoire pour laquelle elle a lutté sachant que ses forces ne tiendraient peut-être pas jusqu’à la fin. Tout comme le bonheur qui s’impose sur l’épuisement.

 

 

ARITZ EGEA | 5e  POSITION |  04:02:28

Le sourire avant que son corps qui, comme d’habitude, avait tout donné, ne perde toutes ses forces.

 

 

ELI GORDÓN | 3e POSITION | 04:41:01

Un regard de concentration sur son visage. Savoir qu’aujourd’hui, en fin, c’est le jour. Sans regarder en arrière. Sans laisser place au doute.

 

 

IDA NILSSON | 2ème  POSITION | 04:39:37

Les sourires parlent d’eux-mêmes. Des jambes fortes qui ont pu tenir le coup, une fois de plus, et à plusieurs reprises ces derniers mois.

 

 

STIAN ANGERMUND-VIK | 3e POSITION | 04:00:07

Les bras levés. Un signe de satisfaction et des lunettes qui ne cachent pas les énormes efforts déployés.

 

 

MEGAN KIMMEL | 5e POSITION  | 04:55:05

Surmonter ces jours où les choses ne se passent pas comme prévu. Il ne reste qu’à continuer la lutte jusqu’à franchir la ligne d’arrivée. Énorme. Tout un exemple.

 

 

Golden Trail Series.

No Comments

Post A Comment

Acceptez-vous les cookies ? Plus d'information

Afin de vous proposer le meilleur service possible, nous utilisons des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

Fermer