Alexis Berg

Alexis Berg. L’Instant Décisif

Texte : Kissthemountain | Photos : Alexix Berg

A  

lexis Berg (23/09/1986) a été photographe officiel de l’Ultra Trail World Tour. Ses images ont été publiées dans des médias aussi prestigieux que L’Equipe, VSD, National Geographic, Esquire, Runner’s World, The National, Forever Sport, Nature Trail, Ultrarunning Magazine, Trail Magazine, Geo Plen Air, Wider, Trail Endurance, Marca ou The Guardian, entre autres. Strava, The North Face, Gore-Tex, Salomon, Red Bull, Asics ou Columbia figurent parmi ses clients. Il est l’auteur, entre autres titres, du célèbre Grand Trail (Ed. La Plage, 2015). La réalisation de vidéos et de documentaires occupe également une place importante dans son CV, avec des pièces de grande qualité, dont Radèl, sélectionnée au Festival de Douarnenez.

Des paysages qui vous feront sentir que vous courez dans une autre planète. Sentir l’eau douce transformée en neige craquer sous les pas, puis à l’instant marcher sur l’eau salée de la mer. Les extrêmes. Les plus beaux extrêmes.

 

Cet été, alors que je me trouvais dans un appartement à Sierra Nevada, je vis sur l’écran de ma tablette une photo de Jim Walmsley qui marchait complètement dévasté, le regard tourné vers le sol. Le torse nu et, sur son short, un dossard avec le numéro 35 de la mythique épreuve américaine Western States. Non seulement Jim partait favori, mais en plus il comptait battre le record de l’épreuve, tel que la presse l’a répété à satiété les jours avant la compétition. Le propre Jim l’avait dit à plusieurs reprises dans un geste que certains trouvaient prétentieux, d’autres plutôt courageux. Lorsque cet instant fut immortalisé, je ne sais pas si Walmsley avait déjà abandonné ou bien il attendait au prochain contrôle. Mais cela n’est peut-être pas le plus important. Le photographe avait capté le moment juste, ou dans les mots d’Henri Cartier Bresson, l’instant décisif. Pour beaucoup, ce serait une question de hasard, être au bon endroit au bon moment, l’appareil photo en main. Sans lire le crédit, je savais d’emblée que cette photographie était signée par Alexis Berg.

Cette photo aurait pu être prise dans n’importe quelle autre course au monde. Ou peut-être pas. Probablement l’île a inspiré Alexis pour, à nouveau, friser la perfection.

 

Alexis Berg est un photographe hors-pair. On dirait que d’un coup de baguette magique, ce photographe excellent aurait été transformé en génie. Puis, il s’est forgé une bonne expérience. Alexis a parcouru les principales courses de montage du monde. Ultra-Trail du Mont Blanc, Transvulcania, Marathon des Sables, Diagonale des Fous, Western States, Hard Rock, Les Templiers, Transgrancanaria, Ultra-Trail Mont-Fuji, Lavaredo, Eiger Ultra Trail, Tarawera, Ultra-Trail Australia, Hong Kong 100, Madeira Ultra-Trail, Lofoten Ultra-Trail, Glencoe Skyline et une myriade d’épreuves conforment les scènes où Alexis a réglé les diaphragmes de ses différents appareils photo. Il est l’auteur d’un projet sans précédent dans l’art de la photographie de trail running : Grand Trail, Le Livre. www.grandtrail.info

 

Des photographies où le protagoniste absolu est le paysage ou l’entourage, et les coureurs y apparaissent sans nom, anonymes, comme de simples figurants ; d’autres où, cette fois-ci, le protagoniste absolu est le coureur, avec lequel Berg semble créer des liens qui vont au-delà d’une relation professionnelle ; des photographies focalisées sur la composition avec des jeux de contrastes, d’ombres et de lumières, absolument surprenants. La sélection proposée comprend trois types de photographies. La plupart de ces images appartiennent au projet Grand Trail.

On ne peut pas parler des difficultés rencontrées au moment de choisir les photos pour Kissthemountain sans craindre le cliché. Pourtant très rarement nous avons eu tellement du mal à écarter des images pour parvenir à cette sélection finale. Après avoir passé plusieurs heures à analyser les photographies envoyées par Alexis Berg, j’ai décidé de les regarder une par une pendant deux minutes, puis de fermer les yeux et essayer de voir celles qui me touchaient le plus et me transportaient à l’endroit immortalisé. Voici la sélection.

Quand on essaye de se mettre dans la peau de l’un de ces trois coureurs, on arrive presque à éprouver ce sentiment de petitesse face à l’immensité de la montagne. Beauté et respect, presque peur.

La mer reçoit la visite de la montagne. Ou c’est peut-être à l’inverse, et cette dernière en
est l’hôtesse. Quoi qu’il en soit, une plage au paradis.

Pourquoi court-on dans la montagne ? La simple contemplation de cette photographie suffit comme réponse.

De nombreuses photos essayent de capter le serpent formé par les faisceaux des lampes frontales des coureurs. Puis, il y a cette photo.

Il reste encore quelques heures pour arriver au Roque de los Muchachos à 2420 mètres d’altitude pour s’élancer dans une descente frénétique jusqu’à la mer en à peine 18 kilomètres. Impossible d’y penser, on ne peut que jouir du soleil qui se lève à l’île de La Palma.

« Il a tout incendié. Le chrono et les cœurs. Et soudain, c’est le feu qui s’est emparé de Jim. Il est resté immobile dans la poussière, perdu dans la fournaise d’un canyon, son estomac en flammes, son rêve en fumée.

Ses temps de passage insensés malgré la neige puis la chaleur insoutenable. D’emblée, il a volé, comme à son habitude, loin devant tous les records du passé, établis par les meilleurs coureurs de l’histoire de ce sport.

Et alors que toutes les barrières étaient tombées, il est tombé de lui-même, étoile brisée sur un mur, invisible et réel. Il a couru au-delà des limites et a trouvé les siennes. C’est la loi des mortels.

J’aime les fous et les rêveurs. J’aime les poètes de l’impossible ».

Extrait de l’Instagram d’Alexis Berg.

Ne pas être en première position lors d’une course de longue distance a beaucoup d’avantages. Au moins, les traces sur la neige nous montrent le chemin vers le paradis.

Quand on regarde Kilian dans les yeux, on se demande s’il s’agit d’une personne ou d’un animal sauvage né pour vivre dans la montagne.

Alexis Berg- Grand Trail

Tags:
No Comments

Post A Comment

Acceptez-vous les cookies ? Plus d'information

Afin de vous proposer le meilleur service possible, nous utilisons des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

Fermer